Après le décès de son père, George Bailey est contraint de reprendre l'entreprise familiale de prêts à la construction et d'abandonner ses grands rêves… Attention, chef-d'œuvre !

"(...) C'est l'histoire d'un homme au bord du gouffre financier, qui tente de se suicider en pensant qu'il voudrait ne jamais être né. Vœu exaucé illico par Clarence, un ange tombé du ciel, qui lui fait aussi comprendre que la vie de bien des gens en eût été changée... George Bailey est sans doute le plus beau des personnages incarnés par James Stewart. Entre désespoir et drôlerie. Entre sensibilité et sensualité (...). Capra renoue avec ses croyances : l'homme contra la machine (financière ou politique), le système D contre le système tout court, l'amour et l'amitié contre la cupidité et le profit. Un tube de vitamines, un bain de jouvence. (...)"

Télérama hors série, Le Guide du cinéma chez soi.

"(...) F. Capra réalise un chef d'œuvre touché de bout en bout par la grâce. (...)"

Olivier GAMBLE, Guide des films de Jean Tulard.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 11 et 15 ans.