De la guerre en Bosnie, on a retenu les noms des villes, Sarajevo, Mostar, Bihac, Tuzla, Gorazde, Srebrenica… Mais qui a entendu parler de Visegrad ? Les médias occidentaux n'en ont jamais parlé, pourtant elle est célèbre grâce à un pont décrit dans un roman d'Ivo Andric… Un emblème, un pilori, un mausolée…

De la guerre en Bosnie, on se souvient surtout de noms de villes, Sarajevo, Mostar, Srebrenica, Bihac, Tuzla, Gorazde... Mais de Visegrad, on ne souvient pas. Visegrad existe pourtant. C'est une petite ville de la Bosnie orientale, avec un pont, comme un emblème. Ce pont a été rendu célèbre par le roman d'Ivo Andric, prix Nobel de littérature en 1961, qui raconte, au travers de la vie de ce pont, construit au XVIe siècle par les Ottomans, non seulement quatre siècles de l'histoire d'une ville, mais aussi quatre siècles de l'histoire de la Bosnie, donc de l'Europe. Un film fort et radical.

- Premier Prix du documentaire, Madrid, 2006.

En cours de chargement ...