Autour d'une bonne table (un homard plonge dans le chaudron) et d'invités de choix, les discussions révèlent des histoires nous dévoilant un portrait haut en couleur de ce maître du cinéma français…

Printemps 2004, une maison avec son grand jardin accueille le cinéaste Claude Chabrol. Il va être fêté du haut de ses 54 films et de ses 74 printemps.À cette occasion, un repas se prépare. Thomas Chabrol, fils du cinéaste en maître d'hôtel, vérifie la table. "Figu", cantinier de cinéma, avec Claude plongent un homard dans le chaudron... Le grand manège peut débuter !Suzanne Flon et Michel Bouquet rient sur un banc du jardin tandis que l'apéro se prépare. "La tribu" peu à peu se retrouve. Stéphane Audran, Sandrine Bonnaire, Jacques Gamblin, Bernadette Lafont et Cécile Maistre, fille et première assistante du cinéaste. Benoît Magimel, débarquant avec une bonne bouteille, évoque sa première rencontre avec Chabrol : "Je croyais qu'il ne faisait appel qu'à la vieille génération !"Des histoires se révèlent sous l'œil vif et la parole pertinente du "Maître". Ainsi, nous remontons le fil(m) de sa vie, mélangeant chronologie et thématique. Tour à tour moqueur, sincère, fin, Claude Chabrol se livre comme rarement.

En cours de chargement ...