Le portrait d’une jeune fille de dix-sept ans qui se livre, volontairement et secrètement, à la prostitution… Oscillant entre le léger et le grave, un éveil à la sexualité, magistralement mis en scène et dirigé…

"(...) c'est l'adolescence, avec sa mélancolie, ses désillusions, son dégoût des hypocrisies du monde adulte, sa clandestinité, qui est au cœur de ce beau film."

Thomas MAHLER, Le Point.

"Porté par Marine Vatch, dont la beauté envahit l'écran, ce film déroute, démange et dérange longtemps après."

Florence BEN SADOUN, Elle.

"Formidable actrice dont on n'a pas fini d'entendre parler (...) La maîtrise d'un réalisateur parvenu au sommet de son métier (...) Ce n'est pas de l'art ostentatoire, la mise en scène est discrète mais, pour qui y est sensible, de cette précision qui conditionne l'efficacité."

Jean ROY, L'Humanité.

"Célébrant la puissance intacte et irrécupérable de cet âge scandaleux qu'est l'adolescence, François Ozon livre avec Jeune & jolie un de ses films les plus tranchants, les plus dérangeants, et les plus classiques à la fois. Un petit chef d'œuvre sec (...)."

Isabelle REGNIER, Le Monde.

"Pourquoi une lycéenne aisée se prostitue-t-elle ? François Ozon pose la question sans provoc et avec élégance (...)."

Louis GUICHARD, Télérama.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.