A l’Imprimerie nationale, les techniques d’impression sont des merveilles de l’art et produisent des livres de grande qualité… Riche d'un patrimoine unique de quatre siècles de documents et d'une collection de poinçons, l'institution doit aujourd'hui faire face aux évolutions technologiques et à la concurrence…

Voyage à l'Imprimerie nationale, rue de la Convention dans le 15e arrondissement de Paris, site prestigieux qui ferma ses portes en 2005. Les murs (bâtiment classé) sont vendus à un investisseur américain, Carlyle Group, les machines déménagées en banlieue, les activités éclatées entre différents sites de l'Ile de France et de Douai.

Afin de retracer l'histoire de cette entreprise exemplaire dans ses dimensions politiques, culturelles, techniques, sociales et économiques, le réalisateur donne la parole à des historiens et des ouvriers du livre, retraités ou encore en activité.Tout à la fois documentaire et archive audiovisuelle, le film accompagne les derniers moments de ce ieu d'excellence des métiers du livre où se succédèrent des générations de singes, les typographes, et d'ours, les imprimeurs..

"(...) Bernard Louargant fouille ce glorieux passé et nous en livre un récit délicat, instructif, presque optimiste : toutes les entreprises en déclin n'ont pas la chance d'être des musées en devenir. (...) Le réalisateur jongle habilement entre rétrospective historique et atelier typographique. Filmés au plus près, les ouvriers se remettent alors à l'ouvrage, témoignant d'un quotidien difficile mais gratifiant, imbibé d'encre et de caractères. Ils sont les gardiens nostalgiques d'un savoir-faire que ce film nous transmet avec finesse."

Erwan DESPLANQUES, Télérama n° 2998, 27 juin 2007.

En cours de chargement ...