Il y a deux ans, des opérateurs engageaient le Professeur Carlo, spécialiste des radiations, pour prouver l'innocuité de l'utilisation des téléphones portables… Son étude arriva à la conclusion inverse : utiliser son portable augmente les risques de cancer du cerveau… Résultat : le professeur fut désavoué par ses puissants commanditaires… Une enquête qui reprend la démonstration du professeur et dévoile comment une industrie est prête à tout pour se protéger de ce qui est une véritable bombe à retardement…

"(...) George L.Carlo (...) a mené un groupe de recherche financé par l'industrie de la téléphonie mobile (...) pour vérifier l'innocuité des ondes électromagnétiques des téléphones portables. Plusieurs années de recherches ont permis de mettre en évidence que leur utilisation pouvait entraîner des dommages génétiques précurseurs de certains cancers du cerveau. Du coup, les crédits ont été suspendus. (...) Le docteur Carlo a rejoint un cabinet d'avocats qui défend les particuliers contre les industriels de la téléphonie. Une bataille juridique de longue haleine est engagée (...). C'est un peu le combat de David contre Goliath, mais des résultats qui feront jurisprudence ont été obtenus. Un documentaire édifiant sur un problème qui pourrait bientôt atteindre l'Europe (...)."

Michelle MULLER, Télérama n° 2939, 10 mai 2006.

En cours de chargement ...