Après le tremblement de terre de 1990, en Iran, un cinéaste tente de retrouver les deux enfants qui avaient joué dans "Où est la maison de mon ami ?"… Une très belle allégorie de l'existence…

Après le tremblement de terre de 1990 qui a ravagé le nord de l'Iran, un cinéaste et son fils tentent de rejoindre le village de Koker situé au centre de la catastrophe. L'homme s'inquiète de savoir si les deux enfants qui avaient joué dans Où est la maison de mon ami ? sont encore en vie. Il interroge les passants en leur montrant une photo du film de Kiarostami. Le cinéaste réalise alors que la vie continue...

"L'option dédramatisée, à rebrousse-poils de tous les pathos fait l'humanité, le culot et l'incroyable liberté de ton de Et la vie continue. "

Libération.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.