Les Sonderkommando étaient des équipes spéciales formées de déportés ayant la charge du fonctionnement des crématoires et des installations annexes à l'industrie de mort conçue par les nazis : salles de déshabillage, chambres de gazage, fours et fosses d'incinération. Plusieurs manuscrits ont été retrouvés autour des crématoires et sont des témoignages directs. Quatre membres des Sonderkommandos ont donné leurs dépositions devant des tribunaux juste après leur libération. Ces manuscrits, rédigés au moment même du déroulement des faits, et ces témoignages livrés dans les semaines qui ont suivi, révèlent ce que les nazis voulaient cacher et effacer à tout prix : comment fut mené le processus d’extermination à Auschwitz.

"(...) Dans ce formidable documentaire, Emil Weiss, à qui l'ont doit le très fort Falkenau, vision de l'impossible, (...) signe un film dont tout être humain est absent. Seule la parole de ceux qui ont vu envahit l'espace et habite ces paysages mornes, presque atones. Soudain, arbres, herbe rase, ruines et baraquements résonnent des mêmes hurlements."

Emmanuelle SKYVINGTON, Télérama n° 3027, 19 janvier 2008.

En cours de chargement ...