Esclaves venus à partir du 15e siècle avec l'or du Soudan Occidental, les Gnaouas ont formé des confréries qui pratiquent encore des rituels de possession et d'exorcisme qui empruntent autant au monde préislamique qu'aux rituels des divinités africaines…

L'Afrique Noire coule dans les veines du Maroc.

Esclaves venus à partir du XV° siècle avec l'or du Soudan Occidental, les Gnaouas ont formé des confréries qui pratiquent encore des rituels de possession et d'exorcisme qui empruntent autant au monde préislamique qu'aux rituels des divinités africaines. Ces cérémonies religieuses et thérapeutiques, accompagnées par la basse du grand luth hajhouj, le crépitement des crotales métalliques et le battement sourd du tambour appellent le mlouk, le génie bienveillant qui descendra sur le danseur au sommet de sa transe.

En cours de chargement ...