Dans le Liban d’aujourd’hui, des Libanais de l’étranger, enfants de la guerre, se mettent en quête d’un "pays rêvé". Un territoire intérieur, fondateur et inaccessible comme l’enfance. Entre douceur et massacre, chacun tente de ressaisir ce qui le construit. Pour conquérir la liberté de réinventer son identité… Un manifeste poétique d'une élégance fragile qui évite le pathos.

"C'est une quête à la recherche du Liban comme "pays rêvé". Tout commence par l'histoire d'un retour au Liban, mon pays natal. J'emmène en voyage plusieurs "Libanais de l'étranger", qui, comme moi, ont vécu l'essentiel de leur vie dans d'autres pays. En tentant de renouer avec nos origines, nous pensons nous mettre en quête de notre identité. Mais comment retrouver son identité personnelle ?"

Jihane CHOUAIB, réalisatrice.

"Être né au Liban et en être parti depuis l'enfance ou y avoir ses racines sans connaître le pays... C'est ce que racontent quatre quadragénaires - un dramaturge, un réalisateur, une danseuse et une journaliste -, dispersés dans le monde entier. Leur Liban est synonyme de guerre, de chagrin, d'exotisme ou de kitsch. À leurs témoignages s'ajoute celui de la documentariste, cachée derrière sa caméra mais dont la voix off distille des impressions en une écriture subtile. Ce portrait éclaté d'une génération a des accents bouleversants."

Isabelle DANEL, Première.

"L'ensemble constitue un très beau portrait du Liban (...) et une vibrante méditation sur une question qui nous hante tous : comment appartenir ?"

Jean-Christophe FERRARI, Positif.

"Au milieu de cette méditation sur une retour au pays natal résonne la parole du dramaturge Wajdi Mouawad, qui décrit superbement ces sentiments contradictoires vis-à-vis de sa patrie meurtrie."

Le Canard enchaîné.

"Réflexion lyrique et rêveuse sur l'exil, ce beau documentaire nous amène sur les traces d'un Liban fantasmé. Au fil de quatre rencontres avec des artistes de la diaspora libanaise, la réalisatrice part sur les traces de son enfance et trouve les mots justes pour exhumer un territoire englouti."

Mathilde BLOTTIÈRE, Télérama.

En cours de chargement ...