Dans la série "Contacts" imaginée par William Klein, les plus grands photographes contemporains dévoilent les secrets de leurs images. Pour la première fois, ils commentent dans ces films leurs planches contacts, leurs épreuves de travail. "...La feuille de contacts c'est une sorte de sismographe qui enregistre l'instant, nous dit Henri Cartier-Bresson. C'est très indiscret, tout est inscrit : ce qui nous a surpris, ce qu'on a attrapé au vol, ce qu'on a raté, ce qui a disparu... ou un événement qui monte, qui monte jusqu'à l'image qui est un épanouissement..."

En cours de chargement ...