Quatre lettres. 400 000 possibilités. Un seul code.

Après Empire et Flesh, la nouvelle production d'Edouard Salier est une descente aux enfers retraçant les quatre dernières années de la vie d'un marginal, au cours d'un voyage graphique à travers ses archives et carnets intimes, naviguant entre croquis, photos, vidéos, textes, collages. Une expérience ultime entre autofiction expérimentale et trip psychédélique.

En cours de chargement ...