Collection CNRS Images - Principaux rituels profanes et sacrés des magiciens sorante du village de Wanzerbe, au Niger…

"Principaux rituels profanes et sacrés des magiciens sorante du village de Wanzerbe au Niger. Ces magiciens sont descendants de Si, fondateur de l'empire songhaï. 
A Wanzerbe arrivent des caravanes de marchands touaregs et bella. Sur le marché s'échangent produits alimentaires, poteries, sel, coton, troupeaux... Les femmes puisent de l'eau et les enfants font au cinéaste la démonstration de leurs jeux. 
Un magicien, Mossi, prépare dans sa case, à partir de mil et d'écorce d'arbre qu'il est allé chercher en brousse, un charme magique pour faire engraisser les femmes trop maigres. Il pratique une divination avec des cauris et le tracé sur la terre d'un thème géomantique. Il sacrifie des animaux au génie qui le guide. 
Au cours d'une cérémonie collective pour protéger le village du mal, un magicien représentant toute la communauté des magiciens danse sur le rythme des tambours, jusqu'à l'extase. 
Le chef du village, les magiciens et les jeunes garçons participent au sacrifice offert tous les ans au génie de la montagne protectrice du village."

Source : CNRS Images.

" (...) Il y a (...) chez Rouch une volonté d'inscrire les rituels les plus spectaculaires et les plus "magiques" (les cérémonies des Magiciens du Wanzerbe) (...) dans un cadre quotidien. Ce qui est radicalement Autre ne prend son sens que si l'on connaît parfaitement ce qui constitue la vie normale de ces populations : les jeux des enfants (Les Magiciens du Wanzerbe) (...)...

La force de ces films (...) vient de la manière dont Rouch parvient, grâce à "l'objectivité" du documentaire, à capter une réalité qui pourrait presque nous paraître "familière" tout en saisissant dans un même mouvement le mystère des rites de ces peuplades. (...)".

Vincent ROUSSEL, Kinok.com.

En cours de chargement ...