Décors gigantesques, milliers de figurants, prouesses techniques novatrices… Film-monument, chef-d'œuvre incontournable du cinéma où figurent en germe toutes les figures du cinéma hollywoodien…

Accusé de racisme après Naissance d'une nation, Griffith riposta à ces attaques par le film le plus ambitieux jamais réalisé sur le thème du fanatisme. Fresque racontant quatre histoires destinées à stigmatiser l'intolérance.Le tournage de ce film reste mythique, avec un budget de 1.750.000 dollars, 60.000 figurants, ouvriers, acteurs et techniciens pour la reconstitution d'un palais babylonien, de Paris au 16e siècle et de Jérusalem au temps du Christ.

"(...) Cette fresque historique mégalomane (...) est, en même temps qu'une superproduction, un essai d'une extrême audace puisqu'il déroge au principe de la continuité et de la linéarité narrative. (...) L'originalité profonde d'Intolérance est d'avoir surpassé le principe propre au récit de chacune des histoires par la mise en parallèle globale de celles-ci avec le thème de l'amour maternel, métaphore des forces du bien et du progrès dans l'Histoire. (...) Cette symphonie en quatre mouvements, entrecroisant les épisodes, sautant d'une époque et d'un lieu à l'autre, multiplie les télescopages et les analogies symboliques avant de se transfigurer, lors de l'épilogue, dans une apothéose pacifiste qui prendra à revers l'opinion publique américaine à quelques mois de l'intervention des Etats-Unis dans le conflit européen."Michel MARIE, Dictionnaire des films, Bernard Rapp et Jean-Claude Lamy.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.