En février 2004, Luc Heymans plonge pour la première fois sur une épave datant du 10e siècle, à 58 mètres de profondeur, au large des côtes indonésiennes… Il est en train de découvrir l’un des plus vieux navire commercial jamais retrouvé...

Luc Heymans, en février 2004, plonge pour la première fois sur une épave datant du Xè siècle à 58 mètres de profondeur, au large des côtes Indonésiennes. Il est en train de découvrir l'un des plus vieux navire commercial jamais retrouvé avec à son bord 500 000 pièces de porcelaine chinoise dont 250 000 en parfait état formant un dôme de plus de six mètres de haut. Il faudra des mois pour l'excavation de ce trésor archéologique que les experts estiment entre 60 et 80 millions de dollars...

Mais bien avant cela, Luc Heymans était déjà un homme de mer, second de Tabarly sur des courses autour de Monde, skippeur pendant 20 ans de courses au large, transméditerranéen, transat etc...

Armateur à l'occasion, au service de chercheurs de trésors patentés, il sillonne avec eux les mers du Sud-Est Asiatique, apprend le métier et se prend au jeu...

En cours de chargement ...