Neuf documents réalisés par un collectif sur les réalités de différentes communautés d'Afrique du Sud… Un regard unique sur une décennie capitale…

Ce film est réalisé par les douze jeunes cinéastes de l'Atelier Varan de Johannesburg : William Bennie, Suzy Bernstein, Carly Dibakoane, Julie Henderson, Zolile Lelokoane, Tyrone Mthoba, Elias Ngalo, Seipati Nxumalo Bulane, Donne Rundle, Keketso Semoko, Dolly Tshangela. 
Vivant dans les communautés qu'ils filment, ces cinéastes nous offrent un véritable regard de l'intérieur sur des réalités que nous ne voyons jamais. Il n'y a là aucun discours, aucun "scoop", aucune violence spectaculaire, mais un contact étroit, "physique", avec la vie quotidienne des différentes communautés qui sont accessibles à chacun d'eux.
Le simple rapprochement de ces chroniques, de ces espaces, est explosif, il n'y a rien à ajouter, les images parlent...
Elles nous rappellent la réalité de l'Apartheid, mais aussi la formidable vitalité de la communauté noire.

Campagne électorale
Le 6 mai 1987, l'Afrique du Sud vote, ces élections sont exclusivement réservées aux Blancs. À Krugersdorp, petite ville minière proche de Johannesburg, s'opposent le parti national, au pouvoir depuis 1948, et le parti conservateur, créé en 1982 par l'aile droite du parti national.

A.W.B.
L'A.W.B., mouvement "culturel" d'extrême droite, défend les valeurs traditionnelles afrikaners. Lors d'un meeting, langue de bois, accordéons et revendications de l'Apartheid.

Le Petit Mécanicien
Une rue de Soweto, des enfants jouent. Swinini, lui, répare de vraies voitures. Portrait d'un petit mécanicien.

Les Retraites
Tous les deux mois, à Soweto, dès deux heures du matin, une longue file d'hommes et de femmes attendent dans le froid pour toucher leur retraite.

Le Dispensaire
Alexandra Township, 100 000 habitants et un seul dispensaire financé par des organisations ou des particuliers. Entre les médecins et les malades, le problème de la langue se pose.

Meetings
Trois moments de lutte, trois meetings contre l'emprisonnement des enfants, contre les élections blanches à l'université de Wits, contre la faiblesse des salaires de la communauté noire (grève des postiers).

Fêtes du Centenaire
En 1886, on découvre de l'or à Krugersdorp. En 1986, les Blancs fêtent le centenaire de "leur" ville. Une ville animée par des idées farouchement conservatrices.

Mabeta Street
La politique de classification raciale et de déplacement forcé, décidée en 1950, est une des bases de l'Apartheid. L'une de ses applications a été le regroupement des différentes communautés non blanches dans les Townships, les Homelands et les Bantoustans attribués par l'administration.
Depuis vingt-cinq ans, plus de trois millions de personnes ont été ainsi déplacées. En 1980, le gouvernement décide la destruction de Western Township où habitent les métis. La population refuse cette décision et organise la lutte... mais en vain... chaque jour on déménage de nouvelles familles dont les maisons sont immédiatement détruites. Mabeta est l'une des dernières rues de l'ancien Western Township.

Process
Hillbrow, un quartier de Johannesburg, un quartier "gris" où les Blancs et les Noirs cohabitent. Beaucoup d'enfants sont partis des Townships pour y trouver refuge. Process est un centre qui les accueille, une seconde famille. Il fonctionne exclusivement grâce à des donations privées.

 

"Avec Chroniques sud-africaines, le documentaire reprend sa véritable fonction. En sortant de l'exceptionnalité pour retrouver la quotidienneté, ces "chroniques" nous font, au bout de ces presque deux heures, découvrir un pays dont nous ne percevions auparavant que des clichés. Tout à coup, la complexité des problèmes, la vie, vus de l'intérieur des communautés noire et blanche, nous interrogent, nous font réfléchir, mieux comprendre l'invraisemblable situation de ce pays où cinq millions de Blancs oppriment vingt-cinq millions de Noirs. (...)"


L'Humanité, 13 octobre 1988.

- Grand prix du festival Vidéo Réalités, Bruxelles, 1998

En cours de chargement ...