Le débat est passionné entre les organisations humanitaires et les Etats sur l'incarcération des prisonniers de droit commun… Le gouvernement philippin a mis en place, il y a plus d'un siècle, un système carcéral unique au monde : une prison sans barreaux, sur une île où les détenus vivent en famille…

Fondée aux Philippines en 1904 par l'administration coloniale américaine, Iwahig est une ferme pénale quasiment autosuffisante et autogérée par des prisonniers de longue peine devenus agriculteurs, pêcheurs, éleveurs, surveillants...

Après avoir été "testés" durant plusieurs mois, ils peuvent se déplacer librement dans les 38 000 hectares de jungle, de montagnes et de côte sauvage de la prison et faire venir vivre leurs familles avec eux. Aucune barrière ne les sépare des villages voisins dans lesquels ils vont parfois se balader.

Leur organisation très hiérarchisée, basée sur des promotions au mérite et à l'ancienneté, permet une intervention minimum du personnel pénitentiaire.

Alejandro, chef parmi les chefs, nous immerge dans cet univers à travers les portraits de quelques codétenus : Toting qui part pêcher en mer sans gardes et revient sur son passé ; Denelyn et Jenelyn, deux adolescentes dont le père est condamné à perpétuité et qui se débrouillent pour faire vivre la famille ; Rodrigo, le jeune prisonnier battu par un employé...

Système carcéral unique au monde, Iwahig nous ouvre des horizons.

- Grand Prix, EBS International Documentary Festival, Séoul, 2006,

- Prix Spécial du Jury, Festival International du Film d'Environnement, Paris, 2006.

En cours de chargement ...