Cinéphile obsessionnel et sans emploi, Hossain Sabzian ne peut résister à la tentation de se faire passer pour le cinéaste Mohsen Makhmalbaf, afin de s'attirer les faveurs d'une famille iranienne bourgeoise. Une fois démasqué, cet homme est traîné devant la justice pour escroquerie. Apprenant ce fait divers, le réalisateur Abbas Kiarostami s'empresse de réunir une équipe de tournage afin de reconstituer les faits et de filmer le procès de Sabzian. Il fait rejouer toute l'affaire, procès compris, par les protagonistes eux-mêmes et fait se réconcilier les deux parties en tournant le film promis par "l'imposteur". Cinq ans après le tournage d'Abbas Kiarostami, retour sur le personnage principal de "Close-Up". Sabzian profite de ce film pour faire part de son amour sans limite pour le cinéma. Une pure pathologie cinéphile, celle d'un homme profondément mélancolique, à la fois mégalomane et brisé, maudissant le cinéma de lui avoir volé sa vie, tout en gardant intacte sa fascination pour lui… L'histoire d'une imposture sincère…

"Close-up long shot est un hommage aux cinéphages du monde entier et devrait nous faire réfléchir à la responsabilité du réalisateur envers n'importe quel spectateur solitaire, susceptible de cacher en lui un potentiel Sabzian."

Abbas KIAROSTAMI, Conférence "Rossellini today", Palazzo delle Esposizioni, Rome, 25 Novembre 1996.

"Le cinéma comme passion dévorante et dissolution de soi, c'est le sujet de Close-Up Long Shot (...). Cinq ans après, Sabzian est un type défait, socialement rétrogradé, vieillard précoce de 42 ans. Femme, enfant, boulot, sa vie même est passée aux pertes et profits de la cause cinéphile: "J'ai gâché ma vie par amour pour le cinéma (...) si j'en avais le courage, je voudrais être pendu à l'un des poteaux du cinéma." En plan fixe, sans fioritures, en à peine moins d'une heure, ce petit docu offre un tour d'horizon singulier sur la douleur des hommes dans un pays où les images fascinent d'autant qu'elles sont mystiquement proscrites."

Libération.fr, 8 octobre 2011.

En cours de chargement ...