Un centre d'hébergement d'urgence dans la banlieue sud de Paris où vivent une douzaine d'hommes solitaires… Leurs règles de vie, leur humanité, leurs conflits sont un curieux reflet du monde extérieur : le nôtre… Au printemps, chacun reprend sa route et disparaît dans sa solitude…

"Un centre d'hébergement d'urgence dans la banlieue sud de Paris. Une douzaine d'hommes de tout horizon, solitaires, les rebuts de la société, vivent le temps d'un hiver dans une petite cité provisoire. Je les ai appelés "les hermites". En observant leurs règles de vie, leur humanité, leurs conflits, on découvre un curieux reflet du monde extérieur : le nôtre.

Le printemps revenu, chacun reprend sa route et disparaît dans sa solitude.

La caméra les suit durant une saison. Au gré de leurs humeurs, de leurs "coups de gueule", de leurs peines, elle nous permet de percevoir la détresse qui accompagne chaque SDF.

On a tous notre petit fond de névrose. Chez les résidents du centre, elle est juste plus claire, plus évidente, débarrassée de tous les oripeaux et faux-semblants que nous revêtons chaque jour avant de sortir et d'affronter l'autre.

Ces hommes nous renvoient notre reflet. Ils sont l'envers, la face cachée, honteuse. Ils sont la preuve tragique que nous ne nous sommes pas réconciliés avec nous-même, victimes d'une société violente, au fonctionnement impitoyable ; névrosée. Tragique quand ces hommes nous singent, liquidant d'une traite tout leur RMI pour flamber avec le téléphone portable dernier modèle qu'ils ne pourront utiliser faute d'unité, de forfait, d'abonnement. Paradoxe - c'est aussi chez eux que transparaît au plus fort le joyau de ce qui nous fait humain : le rire, l'humour, la poésie, tout ce qui est gratuit, tout ce qui ne sert à rien, le pas consommable, le pas vendable."

Erwann BRIAND, auteur.

En cours de chargement ...