Prétexte à la rencontre, le tableau de P.Brueghel, "Paysage avec la chute d'Icare", permet au réalisateur et à chacun des interwievés, du chômeur au Premier ministre, sans oublier des philosophes, des psychanalystes, etc., de peindre un tableau original de la Belgique…

Réflexion librement inspirée de Paysage avec la chute d'Icare de Pieter Breughel qui permettra au fil des diverses interprétations du tableau, de mesurer l'actualité de celui-ci, en cette fin de millénaire.Souhaitant dresser une nouvelle cartographie de la Belgique, de nos désirs, de nos inquiétudes, de nos renonciations, Claudio Pazienza va mener une enquête autour du tableau et de son rapport à la Belgique. Il questionne des scientifiques, des philosophes, des artistes et d'autres personnalités, sur l'épaisseur de l'utopie, du rêve aujourd'hui, en Belgique et ailleurs, mais aussi sur l'immobilisme, l'engagement, l'échec, la démission ou l'ivresse de la pensée.Quête de pureté, désir de fonder une autre humanité, développer une philosophie contre l'enlisement de la pensée, lutter contre l'anémie émotionnelle, l'indifférence.

En cours de chargement ...