Une chronique lyrique, proche du documentaire, sur les journées d'octobre 1917… La liberté artistique du cinéaste déconcerta plus d'un spectateur lors de sa sortie en salle, en URSS…

"(...) Belle fresque sur la révolution de 1917, riche en morceaux d'anthologie mais très discutée sur le plan historique dès sa sortie. L'impression procurée par le montage-attraction cher à Eisenstein, les mouvements de foule, le raffinement de certains décors font d'Octobre une véritable symphonie visuelle. (...)"

Jean TULARD, Guide des films de Jean Tulard.

"(...) Une œuvre de visionnaire (...) emportée par un paroxysme lyrique, des métaphores inattendues, une liberté artistique (expérimentale) qui déconcerta, d'ailleurs, les spectateurs soviétiques lors de la sortie, en 1928. (...)"

Jacques SICLIER, Télérama hors série, Le Guide du cinéma chez soi.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.