Le 13 septembre 2002, à Reims, trois skinheads tuent volontairement François Chenu, un jeune homosexuel… Les parents de la victime, engagés dans un combat en faveur du respect de l'autre, ont accepté d'être filmés avant, pendant et après le procès en assises… Un témoignage bouleversant et essentiel…

A Reims, suite à l'agression mortelle de leur fils François, Jean-Paul et Marie-Cécile Chenu ont accepté de se livrer à la caméra. Avant, pendant et après le procès aux assises, le film montre le parcours d'une famille qui dépasse sa douleur pour s'engager dans un combat en faveur de la tolérance et du respect de l'autre, pour aller au-delà de la haine.

"Un récit poignant et bouleversant sur les mouvements de colère, d'indignation et de désespoir qui suivent un crime intolérable. Essentiel et magistral."

Julien WELTER, Score.

"Pas de sensationnalisme dans ce documentaire (...). La caméra d'Olivier Meyrou est pudique. Elle ne cherche pas à filmer la douleur (...). Dans une période où le proverbe "œil pour œil, dent pour dent" fait office de discours politique, il est un "œil résistant"."

Caroline CONSTANT, L'Humanité.

En cours de chargement ...