Robert Bozzi a tourné un film en 1970 sur les bidonvilles autour de Paris, à Saint-Denis exactement… Vingt-cinq ans plus tard, il retrouve les gens, portugais pour la plupart… Un document authentique, émouvant et essentiel sur la manière dont ces immigrés se sont enracinés dans leur pays d'accueil…

1970 : Robert Pozzi filme un des quatre bidonvilles de Saint-Denis, celui de Franc Moisin où vivent les Portugais qui construisent les cités des alentours. C'est la fin des "années de boue" : les baraques seront rasées les années suivantes. Vingt-cinq ans plus tard, le réalisateur veut retrouver les personnes filmées à l'époque, en particulier une jeune mère souriant à son enfant nouveau-né.

"De très beaux instants se succèdent... Lorsque (un film) se frotte avec tant de bonheur à notre monde, il fait bon s'asseoir devant l'écran..."L'Humanité, 16 décembre 1995.

- Prix du meilleur documentaire de création, Grand Prix de la SCAM, France, 2006.

En cours de chargement ...