À travers le regard de deux enfants, Bergman évoque toutes ses interrogations majeures (l'angoisse de la mort, la peur du père, le couple, la vie, la religion…)… Un chef-d'œuvre sous forme de conte, ample et romanesque… Incontournable !

"Un film somptueux et magique où se retrouvent les obsessions de Bergman : le paradis des joies familiales opposé à l'enfer du puritanisme religieux. (...) L'avant-dernier film de Bergman et probablement le plus éblouissant.

Jean TULARD, Guide des films de Jean Tulard.

"(...) Le film se déploie, tour à tour expérimental ou classique, parcourant les obsessions et les images de son œuvre. Comme un retour sur son parcours de cinéma, il fait appel à Harriet Andersson, elle qui n'a plus tournée pour lui depuis Toutes ses femmes en 1964. Cet adieu au cinéma est une œuvre à la fois ample et démesurée, intime et fragile, personnelle et universelle. Le plus beau des cadeaux que le plus grand artiste du XXème siècle pouvait nous offrir."

Olivier BITOUN, dvdclassik.com, 24 novembre 2007.

"Le cinéaste (...) rassemble quelques-unes de ses interrogations majeures (l'angoisse de la mort, la peur du père, le mystère de la femme et du couple, le silence de Dieu, la vie et sa représentation), et en fait le sous-texte d'un ample récit romanesque, bourré de péripéties. (...)"

Aurélien FERENCZI, Télérama hors-série, Le Guide du cinéma chez soi.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 11 et 15 ans.