Il y a dix ans une nouvelle génération d'artisans recevait en héritage le savoir-faire de leur maître d'art. Des quatre coins de France, ces jeunes artisans et artistes pour la plupart, racontent leur formation, leur installation, le quotidien de leur métier.

En 1997, une jeune génération d'artisans, chapelier, plumassier, tourneur sur bronze... recevait en héritage les savoir-faire de leurs maîtres d'art. Au temps d'apprendre succède celui d'entreprendre : c'est à leur tour aujourd'hui de se trouver un avenir dans ces professions désertées, en voie de disparition. Qu'ils aient choisi de se mettre à leur compte ou de rester dans l'atelier du maître, ils mettent une énergie débordante au service de cette entreprise incertaine. Avec tact, humour et toujours une pointe d'angoisse au ventre, ces hommes et femmes-orchestre jouent de leurs multiples compétences : techniques, relationnelles, commerciales... De démarchage téléphonique en discussion, de déjeuner d'affaire en rendez-vous avec les journalistes, ils sont en scène, en perpétuelle représentation pour la survie de leur entreprise... Ils se laissent pourtant aller parfois à tomber le masque. Ils évoquent alors les difficultés du métier et leur épanouissement personnel. Leur envie d'entreprendre n'est-elle pas une quête éperdue de reconnaissance dans le travail ?

En cours de chargement ...