Vestige indestructible de la Seconde Guerre mondiale, le Mur de l'Atlantique contient un secret bien gardé. Cette muraille gigantesque a été construite sur l'ordre d'Hitler, mais elle n'a pas été bâtie par les Allemands. De 1942 à 1944, le chantier du Mur de l'Atlantique a été le poumon de la France de Vichy…

Des milliers de blockhaus et de bunkers dorment toujours à l'arrière des plages et des falaises, le long des côtes de Normandie, du Pas-de-Calais à la Gironde, de Dunkerque à Biarritz. Nous sommes tellement habitués à les voir dans nos paysages de vacances et de bords de mer qu'étrangement ces monuments de béton sont devenus presque invisibles. Pourquoi donc ?

Vestige indestructible de la Seconde Guerre mondiale, le Mur de l'Atlantique contient un secret bien gardé. Un secret que personne ne veut savoir depuis bientôt 70 ans. Cette muraille gigantesque a été construite sur l'ordre d'Hitler. Mais elle n'a pas été bâtie par les Allemands comme on l'imagine toujours. Elle a fait vivre et même prospérer de nombreuses entreprises françaises, elle a donné du travail, volontaire ou forcé, à près de 300 000 personnes.

De 1942 à 1944, le chantier du Mur de l'Atlantique a été le poumon de la France de Vichy, la plus importante et la plus compromettante opération de collaboration économique de l'Occupation. Le film de Jérôme Prieur raconte cette sombre histoire, pour la première fois.

"S'appuyant sur des archives rares, Jérôme Prieur a reconstitué un aspect passé sous silence de la Collaboration. Le mur de l'Atlantique, soit plus de 8 000 bunkers qui égaient toujours nos côtes, n'a pas été construit par des Allemands mais bien par des entreprises... françaises. Un excellent documentaire à voir (...)."

Telerama.fr, 18 novembre 2010.

En cours de chargement ...